J’ai testé pour vous : la technique de drague « je me fiche de toi »

Bonsoir, je tiens à m’excuser si incohérences il y a dans cet article mais je suis plutôt grave fatiguée (bien qu’il soit hors de question que j’aille dormir non mais #rebelledanslâme)

J’adore les histoires d’amour. C’est clair, net, je l’avoue, je rechigne pas trop à regarder Twilight ni même High School Musical et si vous voulez me jeter des pierres alors sachez que ma peau ne supporte que les diamants (♥) et puis bon on va pas se mentir, on a toutes ou presque un petit côté bien cucul la praline mais vous savez, de ce point de vue là ça n’a rien de grave, ça fait du bien surtout que parbleu, dans la vraie vie, les garçons c’est incroyablement chiant mais voilà.

tumblr_n4j49igMxV1qcga5ro1_500

Le problème c’est que pour une raison ou une autre il y a quelque chose de plus dans un certain bleu et les cheveux ne sont pas si gras et tu ne te rends pas compte ma pauvre fille que le garçon ne porte que deux chemises et n’a qu’une paire de chaussures parce que c’est la misère quand il est pas là et tout va mieux avec ses interventions inutiles et le soir quand tu te caresses le ventre, t’aimerais que ça soit ses doigts à lui qui se glissent plus haut et qu’il froisse tout ton cerveau qui tombe aux oubliettes en te disant que t’as un corps parfait, et qu’il t’emmènerait bien aller voir les étoiles mais ça ne lui servirait à rien parce que lui, il ferait que te regarder toi. Et là tu rougis, et tu glousses et y a d’un coup que le garçon, les yeux bleus, ton corps qui se cambrent comme par instinct et ton corps qui a l’impression que c’est le bonheur et le désir se sont alliés contre lui pour la Déferlante, alias l’Apocalypse sentimentale qui le craquèle suffisamment pour le faire souffrir délicieusement et le laisser vivre.

peter

(Peter Pan pour la vie)

Bon, je parle, je parle mais voilà, le fait est qu’y a une étape entre le premier échange de regards et la scène des étoiles et là, il est temps de se mettre en action et tu ne sais pas quoi faire.

Pour ce faire, plusieurs techniques et j’ai testé pour vous la « JEMENFOUSDETOI » qui consiste basiquement à, en trois étapes:
1) Paraître désintéressée
2) Paraître inaccessible
3) Paraître méprisante

En un mot: jouer la garce sexy genre Elena-sans-sentiments dans Vampire Diaries (que, ceci dit, je ne regarde pas)

Pour mener à bien cette manœuvre, ne riez pas à ses blagues même si elles sont hilarantes, ne lui souriez pas, regardez-le les sourcils froncés, quand vous vous trouvez dans son champ de vision soyez l’allégorie même de l’extase et de la joie et de la fille adorable et incroyablement drôle et surtout riez avec d’autres garçons. Vous le ferez ainsi bien sentir son insignifiance, à quel point vous êtes au-dessus et comme il peut rêver de vous mais… ma foi… on ne touche qu’avec les yeux.

file8

(cette gif me pète hihihi)

Bon, j’ai appliqué cette technique un an et demi avec le même garçon et j’ai été un légume en larmes pendant 48Hrs (drame tragique) à quelques secondes près parce que bon, j’étais pas amoureuse de lui ou du moins je le crois pas (bien qu’une amie m’a un jour dit que mon idée de l’amour était très idéalisée et que dans le fond, la vie ce n’est pas Twilight #déception) et puis j’ai pas vraiment envie de m’étaler sur le sujet mais le fait est que LE MEC EN QUESTION A PASSÉ L’ANNÉE ENTIÈRE À ESSAYER DE FAIRE AMI AMI AVEC MOI et que fidèle à ma technique nickel (pour ma défense je tiens à dire que je paniquais chaque fois qu’on était à moins d’un mètre l’un de l’autre et qu’importait qu’il y ait une voire deux personnes entre nous en train de s’embrasser, je visualisais avec fureur trois mille scénarios à la seconde de comment d’un coup on serait les meilleurs potes puis plus pour la vie) je suis passée à côté.

Et je le reverrai le garçon, je le sais mais c’est pas ce qui, pour cet article du moins, compte. Les filles, SI UN GARÇON VOUS PLAÎT alors battez-vous, f(émin)inement, perdez-le un peu, jouez parce que je sais pas, y a toujours un petit côté félin, et attirant je suppose je sais pas dans l’Inconscient collectif à ce propos mais donnez-lui de l’espoir. Nourrissez ces rêves. Ou en fait je ne sais pas parce que je vais pas commencer à dire que je suis géniale question amour haha mais gérez. Et ne SUIVEZ PAS LA TECHNIQUE DU JEMENFOUTISME AIGÜ. Ça ne marche pas et vous finissez par vous perdre vous-même.

xoxo Gossip Maëva qui se rattrapera (ok j’avoue je risque de suivre ma technique pour la fin des temps mais par pitié ne suis pas mon exemple)

PS : Je tiens à dire MERCI parce qu’en 3 jours j’ai déjà dépassé le stade des 100 visites et ça peut paraître pas beaucoup à certaines mais je m’en contrefiche, ça me fait GRAVE PLAISIR ♡

Publicités

7 commentaires

  1. Maeva · juin 26, 2014

    Ton texte m’a fait beaucoup rire !
    J’aime ta façon d’écrire, continue ma belle 🙂

    Je t’invite à venir participer à mon premier concours sur le blog 🙂

    Bisous

    fashionistaneversleep.com

  2. xxbarbaraxx · juin 26, 2014

    Oooh, j’ai adoré lire ton poste, c’est vrai que c’est une technique que j’applique quand un garçon me plait, mais c’est vraiment malgré moi, ( ma timidité excessive m’en oblige ) . C’est vraiment l’une des pires techniques que je n’ai jamais vue qui ne fonctionne pas du tout à part dans les films, ça ne crée qu’un fossé épouvantable 🙂 . Voilà voilà 😉

    ❤ Gros bisous ❤
    Barbara
    https://stylebybarbara.wordpress.com

  3. lescapricesdiris · juin 27, 2014

    Encore une crise de fou rire devant ton article 🙂 http://lescapricesdiris.com/2014/06/27/vide-dressing-de-blogueuses-2/

  4. Crotte de nez · juin 27, 2014

    OHHHH mon dieu je crois que ça a été ma technique de prédilection pendant toute mon adolescence, je m’enflammais pour un regard et paniquais pour un mot.
    J y ai vite renoncé, quelle horreur. Je trouve que c’est à ce moment là que tous nos rêves s’effritent, on voit que les garçons sont un peu nuls, un peu pas doués comme nous. Du coups on rame !

  5. Clouch ☆ · juin 27, 2014

    Ton article m’a fait beaucoup rire ahah, et réfléchir aussi.
    Je pense que la technique du « je m’en foutisme » peut marcher, j’ai déjà entendu plusieurs filles en parler mais je pense que : de 1 : il faut connaître un peu le garçon, parce que si on lui parle vite fait bien fait et qu’il voit qu’on s’en fout de lui, c’est clair qu’il va pas avoir envie d’aller plus loin ; de 2 : il faut avoir l’attitude qui va avec, genre être le même style de fille qu’Elena ; de 3 : non en fait j’ai pas d’argument 3, mais ça me paraissait vide avec seulement 2.
    En passant, je suis aussi le genre de fille qui s’emballe pour un regard, un petit compliment ou un texto. Je dois passer 70% de ma journée à imaginer des scénarios fous et complètement niais.

    Bref, autrement j’adore comment tu écris, je suis fan, fan, fan ! Tes articles son pleins de fraîcheur et d’originalité ❤️

    • hysphoria · juin 28, 2014

      Je suis obligee de repondre : omg ton commentaire m’a fait trop trop plaisir ❤️
      Et suite aux eclaircissements par rapport a la technique c’est la misere pour moi… *cry out loud*
      Merci encore pour ton commentaire!

  6. Sissi · juillet 31, 2014

    J’ai testé aussi et je confirme : complètement inefficace 😉

Réagissez! (si vous le voulez bien)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s